Rêve brisé

Chapitre I: Coup de poignard !

Image d’illustration: Google

N’a-t-elle pas le droit de procréer? Ne ferait-elle pas une bonne épouse ? A-t-elle été maudite de sortes à ne pas connaitre l’amour véritable ? Voici les quelques questions qui tourmentent Jade, ce 16 février 2018. A cette heure de la nuit (3heures et 30 minutes), la jeune fille d’environ la trentaine, ne peut trouver le sommeil. Couchée sur le dos, les bras relevés au-dessus de sa tête, le silence de la nuit ne lui semble plus paisible.

Depuis plus de deux semaines, l’anxiété a emporté ses nuits. Elle en a marre d’être en proie à des vexations de toutes sortes. Oh mon Dieu. Qu’elle honte ! Que faire ? Les yeux enflés pleines de larmes, le cœur battant à double vitesses, Jade décide de mettre un terme à ses jours. La raison de cette décision est due à l’humiliation qu’elle vie en moment. Que se passe-t-il ? L’histoire vous ait compté ci-dessous.

À peine 14 heures passé de 15 minutes, ce 30 octobre 2017. Jade reçoit un message provenant de l’extérieur via ‘’WhatsApp’’, une application mobile très prisée par les jeunes. Le destinateur n’est autre que Cédric, un proche ami parti étudier la psychologie à l’extérieur, plus précisément au Maroc depuis six années. Cédric connaissait l’histoire de Jade. Il connaissait ses déceptions, son dégoût pour les histoires amoureuses parce que trop déçue…« Bonjour jade j’espère que tu vas bien ! Un bon ami à moi vient de terminer ses études. Cela fait plusieurs années qu’il n’a pas vu les siens, il n’a pratiquement plus de connaissances au pays. Il rentre bientôt, et je souhaiterai vous mettre en contact. Es-ce possible ? Puis-je lui remettre ton numéro ? ». Demanda Cédric. Jade hésita un instant à cause d’une l’histoire douloureuse qu’elle s’efforçait d’enterrer. Celle de son ex Yhan, pour qui elle avait tant donné.

Elle analysa, puis pensa intérieurement ‘’ nos conversations me permettront de passer à autre chose. Je ne vais pas continuer à souffrir pour quelqu’un qui ne ressent nullement le besoin de faire de moi sa femme. Je pourrai me changer un peu les idées’’… Jade donna finalement son accord pour échanger avec Félix l’ami de Cédric.

Autours de 19 heures, elle reçut un message provenant d’un numéro inconnu ayant le même indicatif que celui de Cédric. Elle se rappela alors de la conversation avec son ami dans la matinée avant d’ouvrir le texte. « Bonsoir Jade. Je suis Félix. Nous avons un ami en commun qui se prénomme Cédric. Je lui ai fait part de mon désir de converser avec vous et il m’a remis votre contact », avait écrit Félix. Jade qui avait déjà donné son accord répondit à son tour « Bonsoir Félix. Effectivement Cédric m’en a parlé. Il n’a aucun souci. J’espère que vous allez bien », indiqua-t-elle, avant de poursuivre les échanges et de faire plus amples connaissance.

Félix était sympathique, il se distinguait par son caractère plaisant et aimable. Gentil et attentionné, ce jeune homme particulièrement attachant et de bonne compagnie, a pu attirer la sympathie de Jade grâce à sa bonne humeur et sa joie de vivre contagieuse. Doté d’une grande sensibilité doublée d’une certaine douceur, il maîtrisait parfaitement ses émotions, il se mettait rarement en colère et se montrait toujours conciliant. De nature calme, il semblait être un modèle de bon sens pour son entourage si bien que chaque geste qu’il effectuait était dicté par d’excellentes valeurs morales. Ce qui ne déplaisait pas Jade.

La jeune fille par contre était Fragile et délicate, elle avait besoin de se sentir épauler et aimer pour s’épanouir. Sociable, communicative et douée d’un esprit d’ouverture exemplaire, elle a toujours attaché une grande importance au contact humain et aux échanges sociaux. Elle n’aimait pas attirer l’attention, mais son côté ingénu séduisait son entourage. Dotée d’une grande sensibilité maternelle, elle a toujours cherché la petite attention qui pourrait faire plaisir à ses proches. Jade était indéniablement l’épouse, l’amie, la sœur dont toutes personnes rêveraient. Et cela, Félix l’avait compris car il avait pris le te temps de l’étudier à travers les échanges quotidiens, les appels incessants, et les histoires qu’ils se racontaient avant de s’endormir.

Au bout 4 semaines, l’amitié avait pris des proportions hallucinantes, si bien qu’ils avaient l’impression de se connaitre depuis des lustres. Plus rien ne se passait dans la vie de l’un sans que l’autre n’en soit informé. Jade se sentait comblée, elle revivait de nouveau, elle pensa par moment qu’elle était dans un rêve, tant elle retrouva des qualités qu’elle avait toujours recherché en amour dans cette nouvelle relation. Un soir, du mois de novembre Félix était injoignable. Il n’avait pas prévenu sa nouvelle amie du fait que son téléphone n’avait plus de batterie. Inquiète, Jade n’avait plus la paix du cœur. Elle appelait Cédric dans l’immédiat pour prendre des nouvelles. Cédric ne semblait pas avoir été en contact avec Félix ce jour-là.

Jade eut envie de disparaître tant elle se faisait des films. « Qu’as-t-il eu ? On a échangé toute la journée il n’avait pas de programme jusqu’à ce soir. Il prenait un pot en compagnie de ses amis. A-t-il conduit soul ? », S’imaginait-elle. Elle guettait le moindre signal de son téléphone espérant avoir des nouvelles. Puis, autour de 22 heures et 30 minutes, alors qu’elle était pratiquement entrain de somnoler, Félix l’appela. D’un thon colérique Jade décrocha et demanda aussitôt « où étais tu ? Je m’inquiétais tout le temps. Pensant que tu avais conduit soul. Fais attention tu es dans un pays qui n’est pas le tien. Attention à tes comportements et tes fréquentations », conseilla-t-elle.

Le jeune homme répondit avec un ton posé. « Calme toi ma chérie. Je n’avais plus de batterie. C’est juste cela. Soit pas inquiète ». La réaction de la jeune fille avait suscité des questionnements dans l’esprit de Félix. Il commençait à se doutait du fait qu’elle soit sous l’effet des prémices de l’amour, mais très vite il pensa à des imaginations. Chose bizarre, celui-ci avait l’impression de ne plus pouvoir se passer également d’elle. Il eut lui aussi des réactions semblables à celle de Jade les jours d’après. Il ne supportait plus qu’elle communique avec des personnes dont elle ne lui avait jamais parlé. Il voulait connaitre son entourage, ses relations antérieurs, sa vie actuelle, son passetemps favoris… Elle devait tout le temps communiquer avec lui quel que soit ses occupations…

MK

19Vous et 18 autres personnes32 commentaires3 partages

J’adoreCommenterPartager

Marina Kouakou
Marina Kouakou, une étoile montante des médias ivoiriens. Journaliste engagée contre les violences basées sur le genre, elle est également une militante syndicaliste dans la profession qui prend ses marques.

19 Replies to “Chapitre I: Coup de poignard !

  1. you are truly a good webmaster. The website loading
    speed is amazing. It kind of feels that you’re doing any unique trick.
    In addition, The contents are masterpiece. you
    have performed a great process in this subject!

  2. Hey! I realize this is kind of off-topic but I had to ask.
    Does operating a well-established blog like yours
    take a massive amount work? I’m brand new to writing a blog but I do write in my journal
    every day. I’d like to start a blog so I will be able
    to share my own experience and thoughts online. Please let me
    know if you have any ideas or tips for brand new aspiring blog owners.
    Appreciate it!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *