Société

Elections-Covid19/ Florence Edie à Ebra : « Nous avons décidé de prendre notre bâton de pèlerin en main»

Le samedi dernier, le Réseau des acteurs de média pour l’Intégrité, l’équité des élections et la bonne gouvernance (RAMI2E) était à la cour royale d’Ebrah (Grand Bassam) en vue de sensibiliser sur le Covid19 en période électorale.

A cette occasion, la Présidente dudit Réseaux Florence Edie a expliqué les raisons de sensibilisation. « C’est bientôt la campagne pour les élections présidentielles en Côte d’Ivoire. Avec la covid 19 qui sévit dans le monde entier, nous ne pouvons pas en tant que hommes et femmes de média croisés les bras. Nous avons décidé de prendre notre bâton de pèlerin en main pour sensibiliser nos parents », a-t-elle indiqué. Une façon selon elle, d’interpeller à nouveau sur cette maladie malgré la levée du confinement du grand Abidjan.

 A sa suite, le conférencier Nicolas Vako, a invité les participants, a plus de vigilance lors des attroupements. Il a également invité les populations aux respects stricts des mesures recommandées. A savoir, la distanciation du mètre, le lavage des mains, le port du cache-nez vu le contexte électoral.

Cette conférence était intitulée: « Election et Covid19 ; quelle adéquation pour garantir un climat sanitaire sécurisé en période électorale ». 

Nanan Agah Narcisse, le Représentant du Roi Ahoba Pie X Joseph a quant à lui  félicité et encouragé l’initiative.   Ladite activité s’est terminée par une remise de dons (kits d’hygiène sanitaire) du RAMI2E au village.

Le RAMI2E réunit en son sein des bloggeurs et journalistes. Ces objectifs sont notamment « sensibiliser et faire le plaidoyer pour des élections libres, justes et transparentes. Renforcer les capacités des acteurs principaux intervenants dans les élections. Et promouvoir et sensibiliser au respect du code électoral et de la bonne gouvernance ».

Kema

Marina Kouakou
Marina Kouakou, une étoile montante des médias ivoiriens. Journaliste engagée contre les violences basées sur le genre, elle est également une militante syndicaliste dans la profession qui prend ses marques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *