Photo de famille des participants
Société

Côte d’Ivoire-élections : La CADHA s’active pour des élections sans violence et sans armes

La Coordination Africaine des Droits de l’Homme pour les Armées (CADHA), souhaite des élections sans violence et sans armes en Côte d’Ivoire. Pour y arriver, elle a entrepris une vaste campagne à Bouaké et à Beoumi.

Plusieurs activités étaient à l’ordre du jour. Il s’agit entre autre de la sensibilisation de proximité sur les dangers liés à la circulation des armes légères et de petits calibres auprès des populations.

Elle a tenu par ailleurs, un séminaire de renforcement de capacités à l’endroit des forces de l’ordre qui a duré 3 jours.  Du 27 au 29 octobre 2020. «  Les participants issus des Forces Armées de Côte d’Ivoire (FACI), de la police, de la gendarmerie nationale et des organisations de la société civile, renforceront leurs capacités dans divers thèmes liés aux menaces pour des élections sans violence et sans armes ». Fait savoir la CADHA.

Cette campagne a reçu l’appui technique et financier de l’Union Européenne (UE) et de l’association COGINTA  sans violence et sans armes.

Pour rappel, la CADHA est une organisation panafricaine présente dans 16 pays africains et dont le siège est à Abidjan, elle est dirigée par M. Diaby Bakari.

MK

Marina Kouakou
Marina Kouakou, une étoile montante des médias ivoiriens. Journaliste engagée contre les violences basées sur le genre, elle est également une militante syndicaliste dans la profession qui prend ses marques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *