Société

Le saviez vous ?

Un discours de haine ou « hate speech » en anglais, désigne un type de discours ou de système qui, au-delà de la violence ou de l’injure ponctuelle en termes de force et de nature attaque une personne ou un groupe de personnes sur la base de caractéristiques diverses (couleur de peau, ethnie, âge, sexe, orientation sexuelle, religion, etc.). L’Histoire a montré que le discours haineux peut conduire à des suicides, lynchages, fusillades de masses, guerres, crimes de masses et processus génocidaires comme en ex-Yougoslavie et au Rwanda, Selon Wikipedia.

En Côte d’Ivoire, les femmes blogueuses et web-activistes s’unissent pour lutter contre les discours de haine

Résultat du groupe les Winners

Je l’ai aussi appris lors de l’atelier organisé par notre réseau des femmes blogueuses et web-activistes (REFWADHA), les 23 et 24 avril dernier à Jacqueville. Lors de ces deux journées d’activités enrichissantes, nous avons beaucoup appris, notamment sur l’impact des discours de haine sur la cohésion sociale, sur la lutte contre ces discours haineux et la désinformation…
Nous avons également élaboré la stratégie de la campagne digitale pour prévenir les discours de haine et la désinformation à travers la création de contenus rapides sur téléphone et ordinateur.
Des travaux de groupes ont aussi été effectués. L’image ci dessus est le résultat du mien ( groupe les winners). A l’instar des autres, nous avons produit ce visuel (stop aux discours de haine) pour mettre en pratique le module d’initiation à la réalisation des visuels en ligne.

Je me suis engagée à lutter contre les discours de haine


En tant que Journaliste blogueuse, mais aussi Présidente de la plateforme le Salon des jeunes femmes et citoyennes journalistes de Côte d’Ivoire (SFJ), j’ai été invitée à participer à cette activité.
Je n’ai pas hésité à y être et même à intégrer ledit réseau qui, il faut le dire est une des rares initiatives des femmes qui s’organisent pour être présentes dans la vie publique. Je suis désormais engagée à lutter contre les discours de haine, et je compte mener à bien cet engagement qui ne peut que contribuer à vivre dans une atmosphère de paix.

#REFWADHA

#STOP_AUX_DISCOURS_DE_HAINE

#ENSEMBLECONTRELAHAINE

Marina Kouakou
Marina Kouakou, une étoile montante des médias ivoiriens. Journaliste engagée contre les violences basées sur le genre, elle est également une militante syndicaliste dans la profession qui prend ses marques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *