Education et Autonomie

Entreprenariat: La 1ère édition de la caravane OGBOBA ON OSE a débuté aujourd’hui

La caravane « OGBOGBA ON OSE POUR FAIRE BOUGER LES CHOSES » a débuté ce mercredi 25 août 2021 et s’achèvera par une cérémonie officielle le 30 octobre prochain à l’hôtel MALTHUS 1 d’Agboville.

Une initiative de la chaine de télévision en ligne « OSE TV »

« OGBOGBA ON OSE POUR FAIRE BOUGER LES CHOSES » est une caravane d’information, de sensibilisation et de motivation à travers les villes de la Côte d’Ivoire et d’Afrique dans le cadre du projet « ON OSE POUR FAIRE BOUGER LES CHOSES».
Cette initiative de la chaine de télévision en ligne ‘OSE TV », s’inscrit dans la mise en œuvre de toutes actions de promotion de l’entreprenariat et initiatives privées positives, de la mise en œuvre des actions d’autonomisation des populations rurales notamment à l’endroit des femmes et des jeunes filles, et de la promotion de la participation active des populations rurales, des familles et des jeunes en général au développement socio-économique de leurs communautés.

« Certains jeunes et femmes déscolarisés ou en quête d’emploi seront sélectionnés… »


La 1 ère édition de cette caravane qui a pour objectif majeur « de faire comprendre aux populations qu’elles sont les principales actrices du développement de leur région », se déroulera sur 2 principales étapes. Il s’agit de la formation des entreprises coopératives et la cérémonie officielle de présentation de ces entreprises.
Trois 3 mois avant la tenue de la caravane, certains jeunes et femmes déscolarisés ou en quête d’emploi seront sélectionnés dans divers villages d’Agboville pour créer des entreprises coopératives. Ce sont 5 entreprises constituées de 5 membres qui seront mises en place pour cette première phase. Ces entreprises seront créées pour répondre aux besoins de différents secteurs d’activités et collectivités. Les membres des entreprises bénéficieront d’une formation adéquate, afin d’être des pionniers de développement des coopératives, mais surtout pour former à leur tour d’autres potentiels porteurs de projets.
Ces entreprises collaboreront avec d’autres coopératives par l’intermédiaire de structures locales, nationales, régionales et internationales pour différents aspects. Elles seront des entreprises coopératives autonomes, contrôlées par leurs membres afin de préserver leur autonomie et conserver leur vision de départ.


« Plus de 25 jeunes auront une activité et plus de 50 auront la fibre entrepreneuriale. Pour cette 1 ère édition, nous ferons la promotion des secteurs d’activités tels que le textile, la transformation, la cosmétique, l’agriculture et la santé.
« Le textile. Il s’agit de la création d’un pagne ou tissu type à l’Agneby qui favorisera une identité vestimentaire de la région tout en mettant en relief la cohésion sociale. La transformation, pour palier au souci de surproduction de nos matières premières, mais surtout se positionner sur le marché en pleine croissance. La cosmétique, pour créer une marque de produit cosmétiques propre à la région avec des matières premières locales. Dans un secteur où la demande est forte, il serait judicieux de valoriser ce domaine d’activité. L’agriculture, pour développer des techniques agricoles afin de produire en contre saison et surtout valoriser les cultures qui préservent de la déforestation. En ce qui concerne la santé, il s’agira de mettre en place une unité de transport mobile afin de palier au souci d’évacuation des malades ou des femmes en couches des zones rurale vers la ville », lit-on dans le Tdr de ladite caravane.

« Expositions, le partage d’expérience, les panels… »


La seconde étape concerne la cérémonie officielle pendant la caravane. Les activités qui meubleront la journée du 30 Octobre 2021 sont les expositions, le partage d’expérience, les panels.
 » Les expositions, pour donner l’opportunité aux PME, PMI, startup ou entreprises locales ou même associations de se faire connaitre, présenter leurs projets ou activités à l’ensemble de la population. L’objectif est de pouvoir faire du B to B avec de potentiels investisseurs ou tisser des partenariats fructueux. Plus 25 exposants de différents domaines d’activités sont attendus. Le partage d’expérience est un instant témoignage qui donnera la parole à 5 entrepreneurs de la région ou non qui ont réussi à se démarquer de partager avec le public leur vécu ou parcours afin de le booster et le motiver à l’entrepreneuriat. Les panels, moments d’échanges vrais et interaction avec des entrepreneurs venus d’ailleurs et ceux de la région. Il s’agira de donner des informations idoines sur le processus de protection intellectuelle, l’accès aux financements et de création d’entreprise collective », explique le Tdr.


Le thème choisit pour cette première édition est Thème: « ENTREPRENARIAT COLLECTIF COMME PRODUIT ET PROJET D’ENTREPRISES ÉPISTÉMIQUES : LE CAS DES COOPÉRATIVES D’ACTIVITÉS ET D’EMPLOI ». De cette thématique principale découleront des sous thèmes notamment « PROCESSUS DE PROTECTION INTELLECTUELLE, DE CRÉATION D’ENTREPRISE ET D’ACCÈS AUX FINANCEMENTS », et « L’IMPORTANCE DE L’ENTREPRENARIAT COLLECTIF ».

Un jeu concours intitulé « Génie en herbe » féminin opposera des jeunes femmes de la région afin de stimuler leur intellect et approfondir les connaissances culturelles. Un prix honorifique dénommé « ON A OSÉ » sera également décerné aux femmes et hommes modèles de réussite dans l’entrepreneuriat ayant créé de la valeur dans la région d’Agboville, puis d’encourager les porteurs de projets présentés et les participantes du génie en herbe culturel.

Marina Kouakou
Marina Kouakou, une étoile montante des médias ivoiriens. Journaliste engagée contre les violences basées sur le genre, elle est également une militante syndicaliste dans la profession qui prend ses marques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *